La remédiation cognitive

Proposée sous forme de séances individuelles ou groupales, à un rythme d’une fois par semaine généralement, par le biais d’activités, de jeux ou de mises en situations, la remédiation cognitive permet de travailler précisément sur les capacités cognitives qui se sont révélées faibles lors du bilan neuropsychologique, et qui de ce fait, posent problèmes dans la vie de tous les jours (exemples : difficultés pour se concentrer à l’école ou pour gérer son matériel, méthodes de mémorisation, etc.). Ainsi, il s’agit de développer ses possibilités déficitaires tout en s’appuyant sur les forces de l’enfant/de la personne. Cela passe également par le test, l’apprentissage et la maîtrise d’outils palliatifs en situations concrètes qui pourront être au fur et à mesure, « réajustées » voir « enlevés » lorsque les difficultés de la personne se seront amoindries.