A qui cela s’adresse-t-il ?

La psychopédagogie accorde une grande importance à l’autonomie. La finalité de la prise en charge n’est en effet pas d’observer une augmentation significative des notes (comme en soutien scolaire traditionnel), mais de rendre le jeune actif dans son parcours de formation. Il est donc important de lui transmettre les outils nécessaires pour qu’il puisse s’organiser seul et mettre du sens sur ses apprentissages. Les questions d’orientation scolaire et professionnelle peuvent également être abordées dans une perspective de projection dans le futur et donc de motivation.

 

La psychopédagogie permet ainsi de prendre en charge des problématiques très variées :
  • troubles des apprentissages : élèves dyslexiques, dyscalculiques, dysorthographiques…
  • manque de motivation,
  • échec scolaire,
  • précocité intellectuelle (ou haut potentiel),
  • troubles de l’attention et de la concentration,
  • phobie scolaire,
  • manque de confiance en soi
  • préparation aux concours...